Le blind date est un concept de rencontre à l’ancienne qui continue de gagner en popularité, notamment auprès de la génération Z, malgré l’essor des applications de rencontre. La nouvelle fonctionnalité de Tinder permet aux participants de rencontrer d’autres personnes dans le cadre d’une blind date, mais cette tendance est-elle en train de s’imposer ? Nous explorons les avantages et les inconvénients des blind dates. Nous abordons également les sujets à éviter lors d’une blind date, notamment parler de ses ex ou de son ex.

La fonction « blind date » de Tinder

Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi la fonction Blind Date de Tinder est toujours aussi populaire, c’est parce qu’elle exploite une tendance qui existait avant même que l’application n’existe. Au lieu de faire correspondre des personnes sur la base de leurs intérêts communs, Tinder les fait correspondre sur la base de similitudes dans leurs photos de profil, de questions brise-glace et d’autres facteurs. Les deux utilisateurs entament ensuite une brève discussion chronométrée, puis décident d’entamer ou non une conversation.

Tinder a lancé cette fonctionnalité le mois dernier dans plusieurs villes des États-Unis, à commencer par San Francisco. Pour utiliser cette fonctionnalité, les utilisateurs doivent télécharger la dernière application Tinder. Ils doivent ensuite éteindre leur téléphone et se reconnecter entre 18 heures et minuit, heure locale. Cette fonctionnalité a connu un succès incroyable, puisque les utilisateurs ont trouvé 40 % de correspondances en plus qu’avec l’option précédente de chat rapide. Dans les semaines à venir, Tinder proposera cette fonctionnalité à tous les utilisateurs.

L’intérêt de la génération Z pour les rencontres « à l’ancienne

Suivre les dernières tendances en matière de rencontres peut sembler un concept démodé pour une génération qui est constamment en mouvement. La dernière tendance est celle des « blind dates », qui, selon Tinder, a été inspirée par l’intérêt de la génération Z pour les pratiques de rencontre traditionnelles. Situés sous la page Explore, les blind dates permettent aux membres de se rencontrer sans avoir à consulter le profil de l’autre. Cette méthode s’apparente à la fonction « Chat rapide » de Matchmaking.

Si l’engouement pour les rencontres à l’ancienne peut sembler dépassé, les membres de la génération Z apprennent encore à faire des rencontres de manière traditionnelle. Si beaucoup d’entre eux savent déjà quel genre de personne ils veulent être, un nombre croissant d’entre eux ont encore besoin d’essayer de nouvelles choses. Par exemple, TikTok est connu pour mettre en avant la sexualité de nombreuses personnes, ce qui prouve que les jeunes de la génération Z ne sont pas différents. Il n’est pas surprenant que la culture de la drague soit un succès parmi la génération Z, car elle ne comporte pas de pression pour s’engager.

Les avantages d’une rencontre à l’aveugle

Les avantages d’une rencontre à l’aveugle vont au-delà de l’évidence. Vous rencontrerez de nombreuses personnes que vous n’aurez peut-être pas l’occasion de rencontrer autrement. Un rendez-vous à l’aveugle vous permettra également d’être complètement vous-même, sans la pression d’impressionner. Vous pouvez discuter de nombreux sujets sans craindre d’être jugé. En fait, une rencontre à l’aveugle peut même vous aider à trouver l’âme sœur.

C’est une bonne idée de partager des histoires sur vous-même, à condition de ne pas poser trop de questions. Vous pouvez partager des histoires humoristiques ou inhabituelles que vous avez entendues ou lues. Vous pouvez également raconter quelque chose que vous avez vu à la télévision, à condition de préciser que vous n’êtes pas l’auteur de l’histoire. Si vous ne trouvez rien d’intéressant à partager, demandez à votre partenaire de vous faire un compliment.

Les applications de rencontres basées sur des mèmes

Les applications de rencontres basées sur des mèmes ne sont pas nouvelles. La série « Love is blind » de Netflix a donné naissance à des dizaines d’applications de rencontre. Meme Match, par exemple, utilise un algorithme pour mettre en relation des utilisateurs en fonction de leurs mèmes préférés. L’application a été lancée avec un test bêta auprès de 200 étudiants de Stanford en août 2020 et sa popularité ne cesse de croître. Elle permet aux utilisateurs de glisser à droite et à gauche sur plus de 5 000 mèmes pour trouver une personne qui partage leurs goûts en matière de mèmes.

Les applications de rencontres basées sur les mèmes existent depuis un certain temps, mais beaucoup sont tombées en désuétude. L’application Schmooze possède un catalogue de mèmes contenant des milliers de photos d’animaux et de couples mignons. Les utilisateurs glissent à droite ou à gauche sur les images pour voir si le profil de l’autre personne est drôle. L’algorithme de l’application fait correspondre les utilisateurs en fonction de leurs préférences en matière d’humour, ce qui est important pour une relation réussie.